La voiture électrique, un hochet pour les simples d’esprit – Conclusion

“Covenants, without the sword, are but words, and of no strength to secure a man at all. The bonds of words are too weak to bridle man’s ambition, avarice, anger, and other passions, without the fear of some coercive power.”[1] Sans raison, il n’existe point d’humanité. À cela, on doit ajouter quelque forme de coercition … Lire la suite La voiture électrique, un hochet pour les simples d’esprit – Conclusion

La voiture électrique, un hochet pour les simples d’esprit – Troisième partie

Penser le monde, dure tâche à laquelle personne ne semble vouloir s’atteler. Personne? Affirmation qui pourrait, de prime abord, apparaître exagérée. Ne peut-on imaginer le monde de demain sans nécessairement se faire clouer au pilori? Organiser la vie des hommes n’est pas une mince affaire. Après cent ans de développement effréné qui a vu émerger, … Lire la suite La voiture électrique, un hochet pour les simples d’esprit – Troisième partie

La voiture électrique, un hochet pour les simples d’esprit – Deuxième partie

Suis-je contre le véhicule électrique? M’apparenté-je à Heidegger pour qui la technique moderne représentait le danger le plus grand? Peut-on associer technique et folie? Quand on sait que le mot technê représente, aujourd’hui, les moyens de production et d’innovation alors que, selon Heidegger, il apparaissait beaucoup plus dangereux au point de provoquer le réel pour … Lire la suite La voiture électrique, un hochet pour les simples d’esprit – Deuxième partie

La voiture électrique, un hochet pour les simples d’esprit – Première partie

Il y a actuellement au Québec un peu plus de vingt mille voitures électriques pour un parc automobile en comportant cinq millions ; ce qui représente à peu près 0,4 pourcent du parc. Alors, penser que la voiture électrique règlera les problèmes environnementaux[1] qu’on nous décrit inlassablement à chaque jour relève de l’affabulation la plus débile. Certes, les … Lire la suite La voiture électrique, un hochet pour les simples d’esprit – Première partie

La dictature de la séduction

Draguer le lecteur! C’est ce que proposait Rolland Barthes, dans Le plaisir du texte. Encore faut-il qu’il y ait plaisir à lire ou encore à flirter. Mais comment tenter de séduire un fantôme? Dans un monde entièrement – totalement – désinhibé, est-il possible de réintroduire un peu de romance, de suggérer une courbe poétique, subtile, allusive, plutôt qu’imposer la … Lire la suite La dictature de la séduction

Robert St-Amant

Nous sommes au Centre de prélèvements de Saint-XXX. En cet après-midi de juillet, l’endroit est rempli de morts-vivants. Je suis toujours surpris de constater qu’un bon nombre de mes concitoyens persiste à défier la mort. Bedonnants à la peau blanchie par des années d’intoxications diverses, estropiés s’obstinant à marcher, invalidant d’autant plus les lois de … Lire la suite Robert St-Amant

La fluidité

D’époque en époque, certains mots gagnent en popularité et exposent les jeux de pouvoir qui règnent. Durant les années quatre-vingt-dix, le mot synergie s’est rapidement imposé dans les discours politique. La synergie se définit comme le mélange de deux composants dont l’effet est plus important que la somme des effets individuels des composants. Ainsi, on évoquait … Lire la suite La fluidité